L’immobilier est un investissement souvent recommandé dans les successions. L’immobilier a toujours eu la cote, car c’est un bien qui peut être financé à crédit, offre une réelle sécurité et répond à de nombreux défis. Vous vous posez encore la question : faut-il investir dans l’immobilier ? Voici les raisons d’investir dans l’immobilier.

L’immobilier, le placement favori des Français

La tradition financière est la même : l’investissement est stable, et les Français ont une confiance inébranlable dans la pierre. 58 % d’entre eux sont propriétaires (étude INSEE 2018). Plusieurs raisons expliquent cette tendance :

  • L’immobilier est un investissement sûr avec une valorisation à long terme ;
  • Les pierres sont solides : les actifs financiers sont tangibles ;
  • L’achat immobilier est un domaine à la fois accessible et solide pour ceux qui cherchent à investir sans littératie financière.

Influence, tradition et stratégie constituent ainsi les trois principes par lesquels la plupart des Français acquièrent des biens.

L’immobilier a aussi des avantages fiscaux

Un autre avantage d’investir dans l’immobilier multifamilial est les avantages fiscaux dont bénéficient ses propriétaires. Les propriétaires de biens locatifs peuvent déprécier la valeur de leurs biens en impôts, ce qui permet de compenser l’impôt dû sur une partie des revenus locatifs. Aux États-Unis, il existe d’autres possibilités d’économies d’impôt lors de la vente d’une propriété, notamment par le biais d’un échange 1031, qui vous permet de transférer le produit d’une vente à une propriété similaire sans payer d’impôt sur les plus-values.

Bien qu’il existe de nombreux avantages à investir dans l’immobilier, en particulier en période d’inflation, il est important de comprendre vos objectifs et votre tolérance au risque, et de concevoir une stratégie adaptée à votre situation particulière.

Investir dans l’immobilier pour une capitalisation et des revenus complémentaires

Acheter un bien immobilier puis le mettre en location permet de se constituer un capital sur le long terme tout en générant des revenus complémentaires. Double avantage, en plus, financement par crédit disponible ! C’est une des caractéristiques de l’investissement immobilier. Contrairement à d’autres formes d’investissement, comme le marché boursier, le crédit bancaire peut être mis à profit. Des années d’endettement créent un héritage à moindre coût, un atout clé dans l’immobilier.

Mais comment bien investir ? Pour votre premier investissement immobilier, ainsi que pour l’achat d’innombrables propriétés, il est important de viser au moins l’autofinancement. Lorsque le loyer couvre les mensualités d’emprunt et divers frais liés au bien (frais d’assurance, taxes foncières, charges de copropriété, etc.), on parle d’autofinancement.

Pour une génération de revenus rapide, certaines propriétés sont préférées. C’est le cas, par exemple, des petites surfaces aux rendements locatifs plus élevés. Il peut aussi s’agir d’une habitation plus grande qui est ensuite divisée en plusieurs lots pour être mise sur le marché sous une forme juxtaposée. Recevez des flux de trésorerie mensuels et commencez à générer des revenus supplémentaires, même pendant le remboursement du prêt.

Un investissement immobilier réussi repose sur un prêt bancaire bien négocié. Il est important de s’intéresser à vos options de crédit futur. Cela peut notamment augmenter ou diminuer la mensualité ajustable, mais toujours prépayer sans pénalité. Conditions négociées pour de grosses économies. L’investissement immobilier est l’un des seuls actifs que vous pouvez développer avec l’emprunt. Les pierres sont des refuges. Cependant, ce n’est pas un investissement miracle. Même si un investissement vous convient parfaitement, avec une bonne rentabilité locative et que tous les paramètres sont soigneusement passés au crible, augmentez de vigilance.