Si vous décidez d’aller de l’avant avec un investissement immobilier locatif, de manière générale, vous souhaitez voir un retour sur votre investissement pour capitaliser sur vos revenus fonciers. Il ne s’agit donc pas d’investir votre argent dans une propriété qui va coûter plus cher ou d’acheter une propriété dans un mauvais emplacement que vous aurez du mal à louer. Alors, l’investissement locatif est-il un investissement immobilier rentable ?

Un bien locatif peut être un investissement très intéressant, à condition de savoir comment le rentabiliser. Alors, que diriez-vous d’acheter pour louer ? Voyons quelques réponses basées sur les caractéristiques du marché immobilier français en 2022.

Immobilier : baisse des prix

Le rapport des professionnels sur la conjoncture économique montre que les prix de vente de l’immobilier sont en baisse depuis 2012 et la tendance est restée inchangée en 2017. Cette baisse de prix semble donc s’inscrire dans un mouvement de longue durée.

Dans un tel environnement, il est difficile pour l’investisseur de garantir la réalisation de plus-values, ou simplement de récupérer le capital initial s’il souhaite revendre son bien.

Par conséquent, investir dans des copropriétés à des fins locatives peut être très risqué. A l’heure de la baisse des prix et de la hausse des taxes foncières, pour pallier les risques liés à l’investissement locatif, vous devez vous assurer d’avoir une rentabilité locative.

Le taux de rendement doit tenir compte des risques

Compte tenu des prix de l’immobilier actuellement très élevés et des risques qui y sont associés, il est impératif que vous choisissiez un bien qui vous apportera un taux de rendement suffisamment élevé.

Dans des circonstances normales, un rendement total de 6 % semble être le minimum acceptable pour commencer à s’intéresser à l’investissement locatif. Il en résulte un résultat net légèrement supérieur à un livret bancaire une fois payées les taxes foncières, la CSG-CRDS et les frais liés à cet investissement.

Pour trouver ce type de logement, il faut être patient. Prenez le temps de trouver le bon endroit, le bon appartement (neuf ou ancien, nombre de pièces, etc.), les bons locataires, étudiez bien les taxes (choisir meublé ou nu, régime en pleine propriété ou microterrain, etc.), pour décider les travaux les plus pertinents à réaliser (ceux qui permettent d’augmenter les loyers à moindres frais). Tous les détails comptent et il s’agit d’optimiser chaque élément du projet locatif et de le placer. Par conséquent, votre objectif devrait être d’augmenter les revenus de placement tout en réduisant les coûts, tels que vos finances personnelles ou la gestion de projets d’entreprise. Quelques euros de loyer en plus ici, quelques euros en moins de charges ou de taxes locatives là. Après quelques années, il peut y avoir des différences importantes d’un propriétaire à l’autre pour l’achat de la même maison en premier lieu.

Investir dans l’immobilier locatif : n’achetez pas sur un coup de tête

Il ne faut pas se fier uniquement à ses émotions pour choisir un bien à louer. Il est préférable d’acheter près de chez vous, dans un environnement que vous connaissez bien et dont vous n’ignorez pas totalement le marché immobilier. Il est très important de ne pas acheter un bien trop cher, sinon votre retour sur investissement sera forcément difficile.

De plus, vous pouvez vous faciliter la vie en choisissant d’acheter à proximité : augmenter vos visites est beaucoup plus facile lorsque vous n’avez pas à parcourir de longues distances pour vous y rendre. Bien sûr, votre projet peut être spécifique et vous amener à rechercher un bien loin de chez vous, par exemple si vous envisagez de retourner vivre dans votre ville natale, ou si vous souhaitez passer votre retraite dans un endroit plus calme après avoir loué votre logement pour quelques jours années.